Une vie un r ve un peuple toujours errants Kha r Eddine m le ici comme dans toutes ses uvres obsession du Sud berb re natal errances d lires et hallucinations dans le temps et l espace dans la langue dans un corps la fois vivant et en d

  • Title: Une vie, un rêve, un peuple toujours errants
  • Author: Mohammed Khair-Eddine
  • ISBN: 9973195272
  • Page: 353
  • Format: None
  • Kha r Eddine m le ici, comme dans toutes ses uvres, obsession du Sud berb re natal, errances, d lires et hallucinations dans le temps et l espace, dans la langue, dans un corps la fois vivant et en d composition, devenu une v ritable terre et une maison errante pour les d poss d s La voix, la parole domine la narration classique Ainsi la r bellion de Bous fr cKha r Eddine m le ici, comme dans toutes ses uvres, obsession du Sud berb re natal, errances, d lires et hallucinations dans le temps et l espace, dans la langue, dans un corps la fois vivant et en d composition, devenu une v ritable terre et une maison errante pour les d poss d s La voix, la parole domine la narration classique Ainsi la r bellion de Bous fr contre le ca d est elle introduite sous forme de sayn te Le langage est un territoire arpent en toute libert , dans la transgression des tabous et des convenances, avec fureur et amour Les r ves sont d multiplication de l tre, du monde, de leur histoire Leur cr ateur est cet homme qui se retourne sur soi, quitte son corps une fois pour toutes en vue de remonter jusqu sa gen se qui n est que sa v ritable finalit , ce devenir qu il t che de corriger avec opini tret et qui lui chappe chaque fois que ses yeux transform s en multiples rayons et ondes lectriques se perdent.

    • ↠ Une vie, un rêve, un peuple toujours errants || ✓ PDF Download by ↠ Mohammed Khair-Eddine
      353 Mohammed Khair-Eddine
    • thumbnail Title: ↠ Une vie, un rêve, un peuple toujours errants || ✓ PDF Download by ↠ Mohammed Khair-Eddine
      Posted by:Mohammed Khair-Eddine
      Published :2018-08-10T16:33:42+00:00

    One thought on “Une vie, un rêve, un peuple toujours errants”

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *